INITIATIVE ART PUBLIC FEVRIER 2017

 

Initiatives de l’aapl relatives à la promotion de l’art public

Depuis les années 90, l’art public a trouvé un nouvel essor au Luxembourg, d’abord durant l’année culturelle en 1995, ensuite avec la loi instaurant le principe du pourcentage artistique*.

Nous avons pu constater qu’il n’existait pas de travaux théoriques autour de l’art public au Luxembourg, ou très peu. Il n’existe pas non plus d’inventaire des œuvres réalisées grâce à la loi mentionnée ci-dessus.

A travers nos initiatives, nous souhaitons mettre en valeur ces réalisations qui suscitent un intérêt artistique et patrimonial idéniable et les inscrire dans une réflexion théorique et historique (histoire de l’art).

  • Publication de 10 articles sur l’art dans l’espace public dans « Le Quotidien » (à paraître entre le 26 mars et le 10 avril 2016). Les auteurs suivants ont été invités par l’aapl : Introduction par Pablo Chimienti (journaliste, Le Quotidien), Marianne Lorgé (chef de rubrique, Le Jeudi – Culture), Marianne Brausch (architecte, Fonds du Kirchberg), Danièle Wagener (Directrice des 2 Musées de la Ville de Luxembourg), Sofia Eliza Bouratsis (théoricienne de l’art, journaliste indépendante, curateur), Paul Rauchs (psychiatre, amateur d’art, CEPA), Philippe Nathan (architecte), Alex Reding (galeriste, Galerie Nosbaum Reding) et Christian Mosar (curateur, journaliste).
  • Publication d’un livre mettant en valeur création artistique dans l’espace public à Luxembourg (février 2017)

La publication comportera notamment des textes Sofia Eliza Bouratsis, de Pippa Koszerek, de Christian Mosar et de Josée Hansen, graphisme : Laurent Daubach, photographies : Eric Chenal

Diffusion de la publication auprès des administrations publiques, librairies, musées et dans l’enseignement.

  • Table ronde et présentation du livre

Par cette initiative, l’aapl vise un public diversifié (spécialistes de l’art contemporain, administrations publiques, grand public, etc.).

  • Exposition au LUCA Luxembourg center for architecture (septembre ou octobre 2016)

Exposition visant à donner une plus grande visibilité à l’art public au Luxembourg. ( photos, documents, videos, croquis, maquettes)

A travers ces initiatives nous visons à sensibiliser :

Les publics :

  • les publics qui ne fréquentent pas habituellement les institutions culturelles
  • publics variés en fonction de l’emplacement de l’œuvre (art dans les lycées, dans les hopitaux, art urbain, etc.)

 Les commanditaires :

  • augmenter le nombre de commandes dans les communes
  • promouvoir la publicité des concours
  • prise de conscience de la valeur de ce patrimoine artistique par la société civile

Valeur culturelle

Les œuvres d’art dans l’espace public enrichissent notre perception de l’environnement et démocratisent l’accès à l’art. Elles multiplient les expériences en y amenant du sens et de la réflexion. Elles peuvent susciter des discussions et intérêts divers. L’espace public devient ainsi espace de création, d’inspiration et d’échange.

Valeur économique

La plupart des œuvres d’art public sont des œuvres d’envergure qui réclament le savoir-faire et les compétences d’entreprises qualifiées (ingénieurs, constructeurs, artisans etc.). Les projets réalisés mettent en valeur ces intervenants et profitent à l’économie du pays et peuvent devenir des points d’attraction touristiques.

Valeur pour les artistes 

  • projets d’envergure souvent liés à de nouvelles techniques de réalisation (innovation)
  • supervision et gestion de projets d’envergure
  • cachet professionnel attractif
  • reconnaissance et visibilité accrue de l’artiste
  • contact avec de nouveaux publics

 

* Le régime juridique du pourcentage artistique est prévu à l’article 10 de la loi du 19 décembre 2014 relative (i) aux mesures sociales au bénéfice des artistes professionnels indé́pendants et des intermittents du spectacle et (ii) à la promotion de la création artistique, et dans le règlement grand-ducal du 2 septembre 2015.

Lors de la construction d’un édifice par l’Etat, ou de la réalisation d’un édifice par les communes ou les établissements publics financée ou subventionnée pour une part importante par l’Etat, un pourcentage du coût total de l’immeuble ne pouvant être en dessous de 1% et ne pouvant dépasser les 10% est affecté à l’acquisition d’œuvres artistiques à intégrer dans l’édifice. Le montant à affecter à l’acquisition d’œuvres artistiques ne peut pas dépasser la somme de 500.000 euros par édifice (800.000 euros auparavant).

Les édifices visés par la loi sont les immeubles à vocation culturelle, éducative, sociale, administrative ainsi que tous les immeubles destinés à recevoir des visiteurs.

Un concours d’idées est lancé dans les cas où une loi spéciale doit être votée pour la réalisation de l’édifice. Le pourcentage du coût global est déterminé par règlement grand-ducal, de même que les modalités des concours publics ainsi que les modalités d’appréciation et d’exécution des dispositions du présent article.

Un règlement grand-ducal institue auprès du ministre ayant la Culture dans ses attributions une commission de l’aménagement artistique dont il fixe la mission, la composition, les attributions et l’indemnisation.

 

 

PROCHAINES REUNIONS RENCONTRE

A partir du mois d’octobre les réunions -rencontre se tiendront tous les mois au lieu de tous les deux mois.

Prochaines dates:

  • le 20.octobre à 18h30 dans l’atelier de Reiny Rizzi au Hariko, Dernier Sol à Bonnevoie, 2543 Luxembourg (2ème étage)
  • le 16. novembre à 18h30 dans l’atelier d’Eleonora Pasti, 9 rue du Verger à Bonnevoie, 2665 Luxembourg

ASSISES CULTURELLES 1. ET 2. JUILLET 2016

Rapport_Groupes_de_reflexion

Assises culturelles 2016 Programme

Le Premier ministre, ministre de la Culture, Xavier Bettel, a été présent pour la clôture des assises. Après le résumé des sessions par les 4 rapporteurs, Xavier Bettel a expliqué les suites qui seront données aux Assises culturelles. Il a annoncé que Jo Kox, ancien directeur administratif du Casino – Forum d’art contemporain et président du Fonds culturel national, a été chargé du suivi des assises et d’approfondir les discussions. Xavier Bettel a souligné que les assises ne sont pas la fin, mais le début d’un dialogue constructif avec le secteur culturel.

INITIATIVE DE L’AAPL AUTOUR DE L’ART DANS L’ESPACE PUBLIC

Sur une initiative de l’aapl,  10 articles sur le thème de l’art public au Luxembourg ont paru dans Le Quotidien au mois d’avril 2016.

Rédacteurs invités:

  • Marianne Brausch, architecte en charge des relations extérieures du Fonds Kirchberg et de l’art dans l’espace public au Kirchberg, membre de l’AICA Luxembourg
  • Sofia Eliza Bouratsis, docteur en arts et sciences (esthétique), Université Paris I – Panthéon – Sorbonne
  • Pablo Chimienti, rédacteur Culture pour Le Quotidien
  • Marie-Anne Lorgé, chef de rubrique Culture pour Le Jeudi
  • Christian Mosar, curateur et journaliste
  • Philippe Nathan, architecte, membre de l’aapl
  • Paul Rauchs, psychiatre et artmateur
  • Alex Reding, galerie Nosbaum/Reding
  • Danièle Wagener, directrice des 2 Musées de la Ville de Luxembourg

veuillez cliquer sur le lien ci-dessous

ArtPublic.LeQuotidien.2016

 

RENDEZ-VOUS DU 15. MARS AU CHATEAU DE BOURGLINSTER

Le Ministère de la Culture a invité les artistes personnellement à participer à des groupes de réflexion avec des membres des institutions culturelles luxembourgeoises et des membres du Ministère de la Culture dans le cadre de la préparation des assises culturelles.
Ce rendez-vous aura été le seul volet de participation pour la préparation des assises culturelles le 1. et 2. juillet au Grand Théâtre. Les thèmes principaux et récurrents dans les différents groupes de réflexion étaient: ateliers, export, éducation, archives, recherche, diffusion et honoraires.

RENDEZ-VOUS DE L’AAPL AU MINISTÈRE DE LA CULTURE

le 29. février

Ministère de la Culture: Monsieur le Secrétaire d’Etat Guy Arendt, Madame Danièle Kohn Stoffels, Madame Claudine Hemmer

aapl: Trixi Weis, Claudia Passeri

sujets:

  • l’image de l’artiste plasticien dans la société luxembourgeoise
  • la considération de la profession de l’artiste plasticien
  • le développement et la promotion de l’artiste plasticien et de la production artistique

 

 

NOUVEAU FORMULAIRE MESURE SOCIALE AU BENEFICE DES ARTISTES PROFESSIONNELS

Le service juridique du ministère a opté pour la solution suivante :

Si vous avez déjà la reconnaissance en tant qu’artiste professionnel indépendant, après échéance (2 ans) une reconduction n’est plus possible et il faut formuler une nouvelle demande.
Il faut donc obligatoirement accompagner votre demande de 3 lettres de reconnaissances et d’une preuve d’inscription au registre des titres d’enseignement supérieur pour les diplômés ainsi que la preuve d’inscription en tant que TII à la sécurité sociale depuis 1 an (pour les non-diplômés depuis 3 ans).

Registre des titres, Ministère de l’Enseignement Supérieur, Mme Reisch, tél. 2478-6640, mesr.public.lu.enseignement supérieur, homologation diplôme 125€ / Copie 10€

Cette solution a été créée car nombreux artistes auraient perdu leur statut n’ayant pas gagné 4 x le salaire social minimum de revenus artistiques nécessaires conforme à la nouvelle loi, surtout ceux dont la reconnaissance s’est arrêtée peu après cette nouvelle loi (1er mars 2015, art.16. …..après l’épuisement de ce terme la loi devient caduque)…il s’agit donc d’une sorte de remise à zéro après la votation de la nouvelle loi. Ensuite vous aurez de nouveau droit à la demande de reconduction comme avant.

REUNION DE L’ASSOCIATION DU 18. JANVIER 2016

Assemblée Générale
Hariko, 19h00

19 membres présents

  • présentation des comptes
  • nouvelle formule de réunions:                                                                               réunions comité tous les 3èmes lundis du mois / réunions rencontres tous les 2 mois dans l’atelier d’un artiste membre /réunions supplémentaires des différents groupes de travail
  • assises culturelles
  • collectif d’atelier
  • promotion de l’art public

REUNION DE L’ASSOCIATION DU 16. NOVEMBRE 2015

Après-midi de travail supplémentaire de 14h30 – 18h00

en présence de Marie-Ange Schimmer et Tessy Fritz de l’Agence luxembourgeoise d’action culturelle, 5 membres présents

sujets:
– comment créer un projet novateur
– subventions au niveau européen
– formations continues spécifiques aux artistes plasticiens

Réunion mensuelle 19h00

introduction à la démarche et aux activités de l’association pour les nouveaux membres, actuellement l’association compte 140 membres

REUNION DE L’ASSOCIATION DU 19.OCTOBRE 2015

9 membres présents

ordre du jour:

  • nouveau comité: Trixi Weis, présidente/Justine Blau, secrétaire/ Isabelle Kieffer, trésorière/Florence Hoffmann/Claudia Passeri/Nora Wagner/Jerry Frantz
  • travail approfondi autour du projet ‘collectif d’ateliers auto-gérés’
  • présence à l’inauguration de Hariko le vendredi 23. octobre à partir de 18h Dernier Sol à Bonnevoie
  • présence à Luxembourg Art Week, vernissage le 3.novembre à partir de 19h Avenue Victor Hugo L- 1750 Luxembourg

 

RENDEZ-VOUS DU 16. MARS A L’OEUVRE NATIONALE DE SECOURS G-D CHARLOTTE

Florence Ahlborn & Danièle Wagener & Marianne Brausch (pour l’ONS), Thibaud Ciccone & Maximilien Schuh (Nyuko), Anna Loporcaro (Mudam), Michèle Walerich (CNA), Tania Brugnoni (1535°C), Laura Graser (Rotondes), Jan Glas /Design management & strategy), Olivier Toth & Sam Reinard (Rockhal), Pascal Sticklies (Philharmonie), Trixi weis & Jerry Frantz (aapl)

L’œuvre a l’intention de commander à Nyuko un cycle de formations continues dont les artistes ont besoin, toutes disciplines confondues.

Nous avons proposé : dossiers de candidature & budgets, indesign ou équivalent, simulation 3d, site internet, contrats, notion de comptabilité, droits à l’image, crowdfunding, public speaking, marché de l’art.