KULTUR:LX

Depuis mai 2019, l’AAPL a représenté le secteur des arts visuels au sein du comité de pilotage constitué de 14 membres de différents secteurs culturels,  représentant notamment les arts de la scène, la littérature et l’architecture, en vue de la création de l’asbl de préfiguration Kultur:lx et du futur établissement public du même nom.

 

Le comité de pilotage a proposé quatre personnalités du secteur culturel reconnues pour leur compétence pour intégrer le conseil d’administration de l’asbl de préfiguration Kultur:LX. L’AAPL a recommandé Michèle Walerich pour représenter les arts visuels et audio-visuels.

 

Depuis des années, un “Arts Council” luxembourgeois est en discussion dans le secteur culturel. L’idée a fait son chemin et a été enregistrée parmi les mesures phares du Kulturentwécklungsplang 2018-2028. En 2018, la création d’une structure de ce type a été entérinée par le programme gouvernemental. 

 

Le 23 juillet, le Luxembourg se dote de sa propre structure de diffusion et de rayonnement de la culture luxembourgeoise au Grand-Duché et à l’étranger. Construisant sur de nombreux efforts et d’expériences dans ce domaine, l’association reprendra sous son toit les missions de music:LX, Reading Luxembourg, du Focuna … et tant d’autres.  L’idée est de rendre plus transparente, plus professionnelle et plus structurée l’aide au secteur culturel dans son ensemble. Kultur:LX aura e.a. pour tâches de soutenir des tournées et des expositions à l’étranger, de promouvoir des traductions littéraires et de diffuser la création dramaturgique, de renforcer la participation du Luxembourg à de grandes manifestations culturelles à l’étranger. Des programmes d’échanges et des résidences permettront d’entretenir des relations culturelles et le dialogue avec d’autres cultures. 

 

En amont de leur exportation, un accent particulier sera mis sur le développement de la carrière des artistes et des créatifs, ceci en collaboration avec les institutions culturelles du pays. Parmi les nouveautés, la possibilité de soutenir les industries créatives et l’allocation de bourses de longue durée sont prévues. L’association, et plus tard l’établissement public, veilleront à encourager la diversité des expressions culturelles, à identifier de nouveaux talents et à rester ouverts aux approches les plus variées pour mettre à l’honneur la créativité luxembourgeoise.

 

Une nouvelle nomenclature entérinée au sein du comité de pilotage et reprise par Kultur:LX couvre les secteurs suivants: 

 

  • Architecture, design, arts appliqués, métiers d’art
  • Musique
  • Spectacle vivant (danse, théâtre, arts de la rue et cirque)
  • Littérature 
  • Arts visuels et audiovisuels (arts plastiques, photographie, vidéo)
  • Arts multimédias et arts numériques

Chaque domaine culturel verra son traitement différencié et aménagé en fonction des spécificités existantes. L’association reflètera cette différenciation en son sein par l’institution de comités de sélection, composés d’experts et de personnalités des différents domaines artistiques. Ces comités prendront collectivement les décisions quant aux aides à allouer.  La ministre de la Culture, Sam Tanson, remercie le Comité de pilotage ainsi que tous les représentants des différents domaines culturels pour deux années de travaux préparatoires intensifs. Leurs contributions au projet de statuts et à l’avant-projet de loi portant création de l’établissement public sont appréciées et resteront pertinentes tout au long du processus décisionnel. 

Les membres fondateurs de Kultur:LX, sélectionnés sur recommandation du secteur culturel et des ministères concernés, sont les suivants: Bernard Baumgarten, Christian Biever, Catherine Decker (présidente), Iris Depoulain, Nadine Erpelding, Susanne Jaspers (trésorière), Jérôme Konen, Tom Théobald (secrétaire), Michèle Walerich, Michel Welter (vice-président), Barbara Zeches.

 

Le développement de l’AAPL, des actions menées pour représenter et défendre les droits des artistes, l’ouverture de nouveaux ateliers pour les créateurs et l’embauche de trois personnes pour la gérance administrative et technique est rendu possible par le soutien financier des particuliers, des entreprises et celui du Ministère de la Culture.

 

Leurs contributions nous permettent

 

• de former des groupes de travail sur les thématiques, telles que les droits d’auteurs, l’art Public, les barèmes et autres.

• de s’engager aux côtés des artistes, d’intervenir dans les décisions des pouvoirs publics.

 

• de réaliser des projets de résidences pour les artistes luxembourgeois et de favoriser les échanges internationaux.

 

• de répondre aux besoins d’ateliers pour artistes et de leur offrir des lieux de création à des prix abordables.

 

Ces partenariats nous sont nécessaires pour répondre aux besoins de ces acteurs de la culture et de continuer à les accompagner dans le développement de leur activité professionnelle.

 

Vous êtes éligible pour la procédure de sélection si :

 

• vous ne disposez pas encore d’un espace de travail où d’un atelier

 

• si vous êtes membre de l’AAPL

Votre dossier de candidature doit inclure :

 

• un CV

 

• une lettre de motivation avec mention de l’espace souhaité

 

• un dossier artistique complèt

 

• le formulaire de demande complété, daté et signé

 

• le règlement d’ordre intérieur parafé, daté et signé

 

• le contrat de mise à disposition parafé, daté et signé