ART PUBLIC

Depuis les années 90, l’art public a trouvé un nouvel essor au Luxembourg, d’abord durant l’année culturelle en 1995, ensuite avec la loi instaurant le principe du pourcentage artistique de 1999.
 

L’ AAPL a pu constater qu’il existait très peu de travaux théoriques autour de l’art public au Luxembourg et qu’il n’existait pas non plus d’inventaire des œuvres réalisées grâce à la loi mentionnée ci-dessus.

 

En vue de combler ce manque et de mettre en valeur les œuvres réalisées dans l’espace public, qui constituent un intérêt artistique et patrimonial indéniable, l’association a effectué un travail de recherche qui a donné lieu à une exposition au LUCA et à une publication en 2017, intitulée REPÈRES, l’État de l’art public au Luxembourg.

 

Lors de la construction d’un édifice par l’Etat, ou de la réalisation d’un édifice par les communes ou les établissements publics financée ou subventionnée pour une part importante par l’Etat, un pourcentage du coût total de l’immeuble ne pouvant être en dessous de 1% et ne pouvant dépasser les 10% est affecté à l’acquisition d’œuvres artistiques à intégrer dans l’édifice. Le montant à affecter à l’acquisition d’œuvres artistiques ne peut pas dépasser la somme de 500.000 euros par édifice (800.000 euros avant les amendements de 2014).

 

 

en vente au prix de 20€ à commander sur info@aapl.lu en communiquant une adresse de livraison  et une preuve de paiement sur le compte CCPL IBAN LU26 1111 7018 1924 0000

 

en catalogue numérique 

 

en version PDF téléchargeable

Le développement de l’AAPL, des actions menées pour représenter et défendre les droits des artistes, l’ouverture de nouveaux ateliers pour les créateurs et l’embauche de trois personnes pour la gérance administrative et technique est rendu possible par le soutien financier des particuliers, des entreprises et celui du Ministère de la Culture.

 

Leurs contributions nous permettent

 

• de former des groupes de travail sur les thématiques, telles que les droits d’auteurs, l’art Public, les barèmes et autres.

• de s’engager aux côtés des artistes, d’intervenir dans les décisions des pouvoirs publics.

 

• de réaliser des projets de résidences pour les artistes luxembourgeois et de favoriser les échanges internationaux.

 

• de répondre aux besoins d’ateliers pour artistes et de leur offrir des lieux de création à des prix abordables.

 

Ces partenariats nous sont nécessaires pour répondre aux besoins de ces acteurs de la culture et de continuer à les accompagner dans le développement de leur activité professionnelle.

 

Vous êtes éligible pour la procédure de sélection si :

 

• vous ne disposez pas encore d’un espace de travail où d’un atelier

 

• si vous êtes membre de l’AAPL

Votre dossier de candidature doit inclure :

 

• un CV

 

• une lettre de motivation avec mention de l’espace souhaité

 

• un dossier artistique complèt

 

• le formulaire de demande complété, daté et signé

 

• le règlement d’ordre intérieur parafé, daté et signé

 

• le contrat de mise à disposition parafé, daté et signé